Nouvelles

Un nouvel autel pour notre cathédrale

Publié le : 2018-04-11 a 00h00 | Catégorie : Paroisses, Catéchèse, Diocèse

Crédit photo: Gilles Ferland

Au lendemain du Concile Vatican II, Mgr Papineau (évêque de Joliette de 1928 à 1968), en collaboration avec son auxiliaire Mgr Jetté, commande une nouvelle chaire (lieu où on prêche, prononce l’homélie ou le sermon), afin de pouvoir la localiser près du chœur de la cathédrale, y proclamer les lectures bibliques et prononcer l’homélie. A mon arrivée à Joliette (novembre 2015), le meuble se trouve situé dans le chœur, aux côtés de l’autel de célébration. En raison de ses dimensions, la nouvelle chaire prend énormément d’importance par rapport aux autres éléments du mobilier, notamment l’autel de célébration : cette nouvelle chaire des années 60 est en bois foncé, avec les armoiries de Mgr Papineau sur le devant, et cintrée de quatre colonnes sculptées sur le modèle de celles de la cathèdre (fauteuil de l’évêque).

 

Comme l’autel de célébration était de facture temporaire (installée en 1965-66, elle est devenue avec le temps comme permanente... jusqu’à aujourd’hui), l’idée est venue d’utiliser la nouvelle chaire en structure pour un nouvel autel de célébration. Un ébéniste de chez nous, M. Daniel Chaput, a apporté généreusement sa contribution. J’ai constaté que les dimensions de la chaire correspondaient en tout à celle de la base d’un autel, ayant pris pour modèle celui du Grand Séminaire de Montréal. M. Chaput s’est donc mis à l’œuvre : enlever les marches d’accès, couper la base, ajouter un panneau pour fermer l’entrée ainsi qu’une table de célébration sur le dessus pour couvrir le tout ; l’œil averti de M. Chaput a également soigné l’ensemble du meuble pour mieux le raviver. Un travail d’artisan fait avec beaucoup d’amour et de foi.

 

Un sculpteur des Laurentides-Lanaudière, M. Mathieu Isabelle, avait déjà travaillé pour moi lorsque j’étais auxiliaire au diocèse de Saint-Jérôme. Contacté, ce dernier était heureux de réaliser un agneau pascal en acier inoxydable pour orner le devant du nouvel autel. Une pièce unique et remarquable. Voilà donc Jésus, l’Agneau de Dieu, qui nous convie à sa table.

 

D’ici peu, l’ambon (lieu où présentement on proclame les lectures bibliques) vivra le même rajeunissement.

 

Merci à ces deux artisans ! Venez visiter votre cathédrale et laissez-vous inviter par ses œuvres à une rencontre dans la beauté avec notre Seigneur !

 

+ Raymond Poisson, évêque de Joliette.