Nouvelles

Ceux qui ont précédé Mgr Corriveau

Publié le : 2019-06-22 a 00h00 | Catégorie : Paroisses, Catéchèse, Diocèse

Crédit photo: Mgr Archambeault, 1er évêque de Joliette

Le 27 juin 1904, Rome annonce la nomination de Mgr Archambeault comme tout premier évêque du nouveau diocèse de Joliette. Son ordination épiscopale a lieu à Joliette, le 24 août. Mgr Archambeault est né le 23 mai 1859 à l’Assomption. Il était le fils de Louis Archambeault, notaire et homme politique, et de Marguerite-Élisabeth Dugal. Il a fait ses études classiques au collège de l’Assomption de 1870 à 1877 et ses études théologiques au grand séminaire de Montréal. Ordonné prêtre par Mgr Édouard-Charles Fabre en 1882, il part pour trois années d’études à Rome, où il obtient un doctorat en théologie et un autre en droit canonique.

Le 6 août 1913, Mgr Joseph Guillaume Forbes devient le  2e évêque de Joliette et il est nommé  par le pape Pie X. Il est consacré le 9 octobre suivant en la cathédrale Saint-Charles-Borromée, par Mgr Paul Bruchési, assisté de Mgrs Joseph-Médard Émard et William Andrew Macdonell. Il fonde tout d'abord l'Œuvre de la Sainte-Enfance en 1914, puis réorganise l'Œuvre de la propagation de la foi en 1915 et la met à disposition des Sœurs missionnaires de l'Immaculée-Conception de la vénérable Délia Tétreault[1]. Son épiscopat est particulièrement marqué par son esprit missionnaire. Il participe notamment à la fondation du séminaire des Missions étrangères de la province de Québec, dont l'objectif est de former des missionnaires et d'encourager les missions en Extrême-Orient.

C’est Mgr Joseph-Arthur Papineau qui deviendra en juin 1928, le 3e évêque de Joliette. Il sera nommé par le pape Pie XI Il est sacré par Mgr Gauthier archevêque de Montréal le 24 août dans la cathédrale de Joliette. Mgr Papineau eut un mandat de plus de 40 ans et il fut secondé durant les dernières années par Mgr Édouard Jetté. Il se retire le 3 janvier 1968 et il décède le 15 février 1970. Mgr Papineau est préoccupé par la paix sociale au point d’obtenir, à l’automne de 1939, l’abolition des assemblées contradictoires dans le comté de Joliette. Il combat les activités qui ne correspondent pas aux normes de l’église catholique mais, en contrepartie, il appuie activement celles qui s’y conforment.  Il sera évêque de Joliette pendant 40 ans : il démissionne de ce poste en 1968. Il décède à l’évêché de Joliette, le 15 février 1970 à l’âge de 95 ans.

C’est le 21 mai 1963 que l’on nomme Mgr René Audet comme 4e évêque de Joliette. Il fut sacré le 31 juillet dans la basilique d'Ottawa par Mgr Lemieux, archevêque d'Ottawa. Il fut aussi, de 1963 à 1966, curé de la basilique Notre-Dame et, de 1963 à 1968, vicaire général. Le Saint-Siège le transféra au diocèse de Joliette le 3 janvier 1968.  Le 25 février, le délégué apostolique, Mgr Clarizio, présida la cérémonie d'accueil en la Cathédrale Saint-Charles-Borromée de Joliette. Il démissionna pour des raisons de santé le 31 octobre 1990.

Élu le 23 décembre 1988 évêque titulaire d'Augurus et auxiliaire de Saint-Jérôme, Mgr Gilles Lussier fut sacré dans la cathédrale de Saint-Jérôme le 28 février 1989 par le cardinal Paul Grégoire. Il fut transféré au siège de Joliette le 7 septembre 1991, devenant ainsi le 5e évêque de Joliette..La cérémonie d'accueil se déroula en la cathédrale Saint-Charles Borromée le 17 octobre. Muni d'une large expérience d'animation pastorale au primaire, d'éducation de la foi aux adultes et d'animation spirituelle de mouvements comme les Cursillos et le Renouement conjugal, il favorisa un leadership fondé sur le partenariat, la diversité des ministères, et une Église empruntant des orientations communautaires et missionnaires. En 2015, à l'âge de 75 ans, il présenta sa démission au pape François et depuis, il est évêque émérite du diocèse de Joliette.

Le 8 septembre 2015, sa Sainteté le pape François accepte la démission de Mgr Gilles Lussier. Il a été à la tête du diocèse de Joliette pendant 24 ans. La même date, il nomme Mgr Raymond Poisson qui deviendra ainsi le 6e évêque de Joliette. Le 4 novembre 2015, en la Cathédrale Saint-Charles-Borromée de Joliette, Mgr Raymond Poisson inaugure son nouveau ministère pastoral. Il demeurera en poste pour une courte période de 4 ans, dont la dernière année à titre d’administrateur apostolique.